Urbaser, en tant que l’un des principaux leaders mondiaux dans le secteur, mise sur l’objectif de rejet zéro, en accord avec les dispositions imposées par la législation européenne. Pour cela, l’entreprise met en pratique une culture d’innovation constante qui lui permet de récupérer la plupart des déchets et de réduire l’impact environnemental associé à ces déchets.

Traitement des déchets municipaux

Urbaser couvre l’ensemble de la chaîne de valeur, depuis la conception et l’exécution du service de traitement jusqu’à la construction, le financement et la gestion des sites et des centrales. Son savoir-faire acquis au cours de plus de 20 années en fait l’un des principaux experts mondiaux en matière de processus de gestion des déchets et de valorisation ultérieure.

Urbaser gère, récupère et valorise les déchets municipaux de diverses villes espagnoles. Elle est, entre autres, présente en France où elle a implanté plusieurs centrales dans des villes comme Marseille ou Paris.

Station de traitement des déchets municipaux ” Tircantabria ” en Cantabrie.

 

En 2016, l’entreprise gère 128 stations de traitement prenant en charge les processus suivants :
  • 59 processus de prétraitement.
  • 8 processus de valorisation énergétique par incinération avec une puissance électrique de production installée de 234 MW.
  • 56 processus de compostage.
  • 29 processus  de biométhanisation.
  • 52 processus de tri des emballages.
  • 71 décharges contrôlées de déchets non dangereux.
  • 48 installations de production et d’exportation d’énergie à base de biogaz (issue des décharges et de la biométhanisation), avec une puissance électrique de production installée de 172 MW.

En février 2015, URBASER a inauguré à Saragosse, le Centre d’Innovation Technologique des Déchets ” Alfonso Maíllo ” (CIAM), pôle d’excellence de l’entreprise en matière d’innovation, qui est devenu au fil du temps une référence mondiale du développement de nouvelles technologies et de processus de recyclage et de valorisation des déchets municipaux et industriels. Fort d’un investissement total de six millions d’euros, le centre a été baptisé sous le nom d’ Alfonso Maíllo (1940-2013) en hommage à la trajectoire professionnelle de l’un des plus grands experts mondiaux en matière de gestion et de traitement des déchets. M. Alfonso Maíllo a été l’un des proches d’Urbaser depuis sa création et a consacré plus de 30 années de travail au secteur des déchets municipaux.

Stations de traitement
Urbaser