Nous travaillons sur des initiatives en faveur de la conservation et l’efficacité pour réduire, année après année, notre impact environnemental.

La majorité de l’énergie consommée par Urbaser dans ses activités est l’énergie électrique pour le traitement des déchets et de l’eau, et les combustibles fossiles pour sa flotte de véhicules.

Les différents processus d’exploitation énergétique (biogaz, valorisation et biomasse), permettent à Urbaser de produire de l’énergie électrique dans ses processus pour que, ensuite, elle puisse être consommée de nouveau. De cette énergie électrique produite, en 2017, 18% ont été destinés à l’autoconsommation et les 82% restants ont été exportés.

Efficacité énergétique

Ainsi, à partir des déchets traités par Urbaser, il est possible d’exploiter les formes d’énergie suivantes :

  • Biogaz: il est produit naturellement dans les décharges ou sous contrôle avec des processus de biométhanisation ou de digestion anaérobie de la matière organique présente dans les déchets.
  • Valorisation énergétique des rejets : un traitement au four à incinération permet la récupération énergétique des matières non recyclables présentes dans les rejets.
  • Biomasse: déchets de biomasse exploités thermiquement.

Urbaser en chiffres

  • Première entreprise du secteur à mettre en place le Système de Gestion Énergétique.
  • 788,97 GWh annuels d’énergie électrique renouvelable produite-.
  • 1,5 GWh annuels de réduction de la consommation d’énergie avec des mesures d’efficacité énergétique.
  • 1.316.166 TCO2 évitées par an dans le traitement des déchets par récupération de matériels et production d’énergie renouvelable.

La gestion de l’eau, une ressource toujours plus rare, est l’un des grands enjeux actuels. Nous affrontons de grands défis auxquels nous devons répondre, comme la hausse de la population urbaine ou le réchauffement climatique.

En ce sens, Urbaser oblige au respect d’une série de règles pour une consommation responsable et consciente, qui vont de la fermeture des robinets et des orifices d’irrigation lorsqu’ils ne sont pas en cours d’utilisation, à la mise en place de mécanismes de limitation de débit ou l’exploitation de l’eau de pluie.

0

m3

Eau réutilisée annuellement

La solution Antivolabossa a été identifié par une étude du Programme des Nations Unies pour l’Environnement comme l’une des 25 solutions les plus innovantes et inspiratrices pour combattre les déchets plastiques marins dans la région méditerranéenne.

Schéma et design de concept par Salvador Fábregas

Urbaser garantit l’excellence dans la gestion et le traitement des déchets produits par ses activités. En 2017, les activités du Groupe ont produit 18 225 tonnes de déchets dangereux et 10 354 tonnes de déchets non dangereux. 83% des déchets dangereux ont été récupérés..

Nous effectuons un contrôle strict des fuites, avec une attention particulière au contrôle du lixiviat en provenance des déchets gérés.

L’objectif de la consommation et de la production durables est de faire plus et mieux avec moins de ressources

Production et consommation responsables

L’objectif de développement durable numéro 12 fixé par l’ONU garantit la consommation et la production responsables. Cela implique de faire plus et mieux avec moins de ressources. Il s’agit de créer des gains nets des activités économiques grâce à la réduction de l’utilisation des ressources.

Urbaser, par le biais de sa stratégie d’économie circulaire et de réutilisation des ressources, s’engage à réduire sa consommation et les rejets finaux des déchets traités, en partie grâce à la création de nouveaux matériels de consommation à partir de ce qui était sous forme de déchets.

En 2017, le Groupe a produit 1197 Gigawatts heure (GWh) électriques à partir de déchets et a évité 1,4 millions de tonnes de CO2 avec la récupération de matériels et la production d’énergie renouvelable contenus dans le déchet.

Urbaser