0
GWh/an

Énergie électrique renouvelable

0
GWh/an

électriques produits à partir de déchets

0
GWh/an

LE CARBURANT REINTRODUIT SUR LE MARCHÉ

0

Véhicules ” zéro émissions “

Les déchets aussi sont énergie

Dans son labeur quotidien de contribution positive pour l’environnement et pour une gestion efficace des déchets, Urbaser travaille pour tirer un profit maximal des différentes sources d’énergie renouvelable issues des déchets.

Cet aspect est déjà largement abordé par la directive cadre sur les déchets qui place en seconde position, après la récupération des matériaux, la valorisation énergétique des déchets.

Urbaser va encore plus loin avec l’installation de panneaux photovoltaïques dans les stations de traitement des déchets et les centres de services municipaux.

L’énergie ne se crée pas, ne se détruit pas, elle se transforme

Dans cette logique, les déchets traités par Urbaser permettent de produire les sources d’énergie suivantes :

  • Biogaz : Naturellement sur les décharges ou de manière contrôlée grâce aux processus de biométhanisation ou de digestion anaérobique de la matière organique présente dans les déchets.

  • Valorisation énergétique des déchets : Les traitements en incinérateurs permettent la récupération d’énergie issue des matériaux non recyclables présents dans les déchets.

  • Biomasse : Déchets issus de la biomasse valorisés après un traitement thermique.

Les différents procédés de valorisation énergétique permettent à Urbaser de produire de l’électricité pour compte propre ou pour l’exportation.

Agents d’entretien, Barcelone.
Réduire, tout aussi important que récupérer

La directive cadre sur les déchets donne la priorité à la récupération des matériaux mais, avant cela, l’importance d’une réduction des déchets est jugée primordiale.

il s’agit d’un objectif clé dans la mesure où la gestion des déchets et des eaux résiduelles représente 5% des émissions mondiales de GES. Et celles-ci proviennent essentiellement des fuites constatées dans les décharges. Le dépôt des déchets dans les décharges implique inévitablement un taux d’émissions nettes positif.

En ce qui concerne les traitements intégraux des déchets, on peut obtenir des émissions nettes évitées grâce à la substitution des matières premières par des matériaux récupérés et recyclés et l’utilisation des énergies renouvelables.

 

Au-delà du traitement intégral des déchets

Les processus de traitement des déchets vont bien au-delà des stations. Les flottes de collecte des déchets et les machines auxiliaires génèrent également des émissions de GES.

Si l’on remplace leur combustible par du gaz naturel, on peut réduire les émissions directes de GES de 45%. Si l’on utilise des véhicules électriques, cette réduction atteint 100%.

Urbaser quantifie chaque année son impact sur le réchauffement climatique grâce au bilan carbone, associé à tous ses centres et ses services, via urge CO2, un outil interne et unique dans le secteur qui permet d’identifier les émissions générées par activité, par site ou par processus.

Chaque année et depuis 2013, le bilan carbone d’Urbaser ainsi que le système de gestion des GES, chargé de quantifier grâce à l’outil urge CO2® les émissions de l’entreprise, sont contrôlés par un organisme externe selon la norme ISO 14064:2012.

De plus, URBASER est inscrite au Registre du Bilan Carbone de l’Agence espagnole sur le réchauffement climatique qui dépend du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche, de l’Alimentation et de l’Environnement (MAPAMA) et qui lui a permis d’obtenir le label d’excellence décerné aux entreprises qui quantifient leurs émissions de GES selon la norme ISO 14064:2006.

 

ÉNERGIE RENOUVELABLE ET RÉDUCTION DES ÉMISSIONS EN CHIFFRES :
  • Réseau de 77 bornes de recharge pour véhicules électriques et de 39 infrastructures de recharge pour véhicules à gaz naturel.

  • Prix Príncipe Felipe à l’Excellence Opérationnelle 2009 dans la catégorie de l’efficience énergétique et des énergies renouvelables.

  • Construction d’une de nos antennes dotées de la totalité des systèmes d’économie d’énergie (électricité, récupération et économie d’eau, isolations, gaz, énergies renouvelables et cogénération, etc.).

  • Première entreprise du secteur et troisième en Espagne à avoir implanté le Système de Gestion Énergétique (83% des ventes).

  • 788,97 GWh annuels d’énergie électrique renouvelable produite.

  • 14,64 GWh annuels de vapeur renouvelable exportée à partir de la biomasse.

  • 84,61 GWh annuels d’énergie de réseau électrique consommée avec certificat d’origine renouvelable .

  • 216 véhicules ” zéro émissions “.

  • 822 véhicules à faibles émissions (GNV).

  • 1,5 GWh annuels de réduction de consommation en énergie grâce aux mesures d’efficience énergétique.

  • 337 174 m³ d’eau réutilisée chaque année.

  • Rapport et vérification externe des indicateurs environnementaux GRI (Global Reporting Initiative) de l’ensemble de l’entreprise depuis 2007.

  • Calcul du bilan carbone d’URBASER via l’outil urge CO2®, vérification annuelle selon ISO 14064:2012 et Registre du Bilan Carbone de l’Agence espagnole sur le réchauffement climatique .

  • 1 316 166 TCO2e évitées par an par traitement des déchets grâce à la récupération de matériaux et la production d’énergie renouvelable.

  • Vente verte : Étude des émissions de GES dans les offres et les études réalisées pour les services municipaux et de traitement des déchets afin de définir un critère d’évaluation supplémentaire, outre ceux proprement technique et économique.

  • Participant à divers projets sur le climat, organisés par le Fonds Carbone pour une Économie Durable (FES-CO2) pour une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) au sein de divers secteurs sur le territoire espagnol.

  • Promoteur de projets de MDP (Mécanisme pour un développement propre) : Génération de 800 000 URE (unités de réduction des émissions) annuelles.

 

Usine de production de biogaz par digestion anaérobie et valorisation énergétique, Marseille.

NOUVELLES connexes

Urbaser