Pour la troisième année consécutive, URBASER publie son État d’Information non Financière 2018 consolidée au niveau mondial. Le rapport reprend globalement les variations les plus représentatives d’URBASER concernant le développement de son activité en termes économiques, sociaux et environnementaux, démontrant ainsi son engagement pour le maintien d’une stratégie en phase avec les Objectifs de Développement Durable.

Juillet 2019, rédaction web

L’État d’Information Non Financier 2018 reflète l’activité économique, sociale et environnementale des sociétés appartenant à URBASER sur l’année 2018. Il comprend l’information nécessaire pour comprendre l’évolution, les résultats et la situation de l’entreprise, ainsi que l’impact environnemental et social de son activité et les questions relatives au personnel, concernant les droits de l’homme et la lutte contre la corruption et la subornation. Le rapport a été élaboré en prenant pour référence les aspects de gestion et les indicateurs des normes GRI (Global Reporting Initiative ).

Objectifs de Développement Durable

De par son activité et les services qu’elle offre au niveau international dans tous ses secteurs d’activité, URBASER contribue directement à répondre aux Objectifs de Développement Durable (ODD) fixés par l’ONU. En particulier, les ODD se référant à Égalité entre les sexes (ODD 5), Accès à l’eau salubre et à l’assainissement (ODD 6), Accès à des emplois décents et croissance économique (ODD 8), Réduction des inégalités (ODD 10), Villes et communautés durables (ODD 11), Consommation et production responsables (ODD 12) et Protection des océans (ODD 14). Par ailleurs, l’entreprise contribue également aux autres ODD grâce aux initiatives présentées dans son Plan d’action de RSC.

Impact socio-économique

L’année passée, URBASER a développé une politique d’action sociale dont le cadre de référence sont les principes et les comportements exposés dans son Code de conduite ainsi que dans les règles qui composent sa Responsabilité Sociales d’Entreprise, afin d’impacter de manière positive le bien-être social et contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des communautés au sein desquelles elle opère.

L’entreprise a consacré 1,5 millions d’euros à ses activités d’action sociale, que ce soit au niveau national et international. Parmi ces initiatives, on peut signaler les campagnes d’éducation environnementale, la promotion de la santé par le sport, les initiatives pour l’intégration professionnelle des populations vulnérables, les programmes de sensibilisation et de prévention contre la violence sexiste et la collaboration avec la banque alimentaire.

Innovation pour le bien-être des personnes

Le rapport a une influence sur l’engagement d’URBASER envers le développement des villes, toujours plus smart, où la technologie et l’innovation améliorent le bien-être des personnes. Le dernier volet de cet engagement concerne le lancement de la plateforme cloud IoT (Internet of Things), qui permet à l’entreprise de gérer ses actifs et ses processus de manière beaucoup plus efficace : la flotte de véhicules, les processus industriels menés à bien dans les stations de traitement des déchets et des eaux, ainsi que les différents actifs répartis dans chaque ville.

Comme l’explique José María López Piñol, conseiller délégué d’URBASER, « nous considérons l’innovation comme un processus continu de recherche constante de nouvelles voies nous permettant de passer du déchet à la ressource. Tous les déchets et les sous-produits ont une valeur potentielle qui nous qui nous rapproche un peu plus de l’idée d’une économie circulaire réelle ».

Urbaser
  • Logo Urbaser