“URBASER se joint au projet iCAREPLAST, financé par le programme de Recherche et d’Innovation Horizon 2020 de l’Union Européenne, en tant que l’un des dix partenaires de cinq pays européens qui l’intègrent.”

Mars 2019, rédaction web

Ce projet propose de mener des recherches et de développer un processus qui permet d’augmenter le volume de plastique recyclé car, actuellement, environ 70% des déchets plastiques en Europe terminent dans des décharges ou des incinérateurs, avec ce que cela implique en termes de contamination, d’émissions de gaz à effet de serre et de perception sociale.

 

 

La solution de iCAREPLAST, qui sera validée dans une usine pilote déjà disponible dans le Centre de Recherche Alfonso Maíllo (CIAM) d’URBASER à Saragosse, mais qui sera modifiée dans le cadre de ce projet, propose de développer un processus combiné de pyrolyse, traitement catalytique, séparation avec membranes et oxycombustion, qui permet d’obtenir des produits chimiques à haute valeur ajoutée (aromatiques et alkyl-aromatiques) à partir de mélanges hétérogènes de plastiques provenant de résidus urbains solides. Ces produits pourront être réutilisés en tant que matières premières dans les industries pétrochimiques, de produits chimiques fins, automobiles et de lessives/agents de surface.

 

 

En plus de la production de matière première réutilisable le processus permet de récupérer et de valoriser les courants liquides et gazeux produits, riches en hydrocarbures, tel le CO2, ainsi que des sous-produits solides (carbone). Un processus qui a pour objectif d’augmenter l’équilibre matériel et énergétique, réduire l’empreinte environnementale et garantir la durabilité économique.

iCAREPLAST est un projet qui respecte les règles d’économie circulaire présentes dans la philosophie d’URBASER, et qui aspire à augmenter le volume de plastique recyclé et créer de nouveaux produits chimiques à valeur ajoutée, tout ceci manière durable sur le plan économique et écologique.

Urbaser
  • Logo Urbaser