Pour la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Urbaser a mené diverses actions de sensibilisation, qui comprennent un enregistrement vidéo d’un flashmob à Elche (Province d’Alicante) et des discussions visant à avoir un impact profond sur le sujet.

Décembre 2018, rédaction web

Pour la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Urbaser a souhaité afficher son soutien à la lutte contre cette plaie sociale par l’organisation de différentes activités de sensibilisation sociale. Dans ce but, nous avons confectionné une affiche qui sera distribuée à tous les centres nationaux et internationaux avec le slogan: “Por una sociedad limpia de violencia de género” (“Pour une société libérée des violences machistes”). À la réception des bureaux d’Urbaser on pouvait également lire des plaques avec le message: “Punto limpio de violencia de género” (“Espace sans violence machiste”).

Sur la façade des bureaux centraux d’Urbaser à Madrid, des toiles ont été tendues avec le message “Hay Salida” (“La solution existe”) dans différentes langues et le téléphone d’assistance : 016.

La Fondation Integra, qui travaille avec des victimes de violences machistes et avec laquelle notre entreprise collabore depuis de nombreuses années, a animé une session d’information pour les travailleurs sur les violences machistes.

À Chiclana de la Frontera (Cadix), pour la deuxième année consécutive, la campagne municipale pour les véhicules et la machinerie a été diffusée sous le slogan “Chiclana no tolera las violencias machistas” (“Chiclana ne tolère pas les violences machistes”), les employés d’Urbaser seront joints à la lutte contre la violence machiste. De plus, les jardins et les places de la ville étaient décorés de fleurs violettes.

À Denia, tous les véhicules et les camions-bennes portaient des affiches qui faisaient allusion à la campagne, des rubans violets et des messages de Tolerancia Zero (“Tolérance zéro”) contre ce type de violence.

À Villanueva de la Serena (Badajoz) Urbaser s’est joint à la campagne Municipale “Deshojándote: me quiere, no me hiere, me hiere, no me quiere” (“Effeuiller la marguerite: il m’aime, il ne me frappe pas, il me frappe, il ne m’aime pas”). Ce message a été transmis et renforcé dans les différents discusions sur le sujet qui se sont déroulées dans le centre Urbaser de la ville.

À Elche (Alicante), des activités ont été programmées pendant toute la semaine : une conférence sur les “Claves para una Sociedad Limpia de Violencia de género” (“clés pour une Société sans Violence Machiste”), le tournage d’une flashmob organisée par le personnel ou encore la vente de bracelets solidaires pour l’Association locale des victimes de violence machiste

De par sa participation active, Urbaser a souhaité s’associer à ce message de rejet de toutes les formes de violence contre les femmes qui subsistent dans nos sociétés. Nous croyons en une société meilleure et nous participons à la construire. Au présent et pour le futur.

Urbaser
  • Logo Urbaser