M. Gerardo Adrados Sánchez, Responsable du Recrutement chez Urbaser, a expliqué aux participants les critères d’évaluation que les Pouvoirs adjudicateurs appliqueront afin d’évaluer la capacité et la solvabilité des soumissionnaires dans l’attribution des nouveaux contrats.

Rédaction web. Source : Publicnow.com

Au motif de l’entrée en vigueur le 9 mars dernier de la nouvelle Loi sur les Contrats du Secteur Public 9/2017, l’ASEJA, Association Espagnole des Entreprises des Parcs et Jardins, a organisé une journée de formation pour analyser les principales conséquences que l’application de cette loi supposera dans les procédés d’attribution lors de la présentation d’offres par les entreprises du secteur.


L’évènement, qui a pu compter sur une présentation de M. Miguel García Achucarro, Responsable du Développement National d’Urbaser et Président de l’ASEJA, s’est déroulé au siège du CEOE et a pu voir la présence des principaux responsables juridiques et commerciaux de ses partenaires, parmi lesquels on peut citer M. Gerardo Adrados Sánchez, Responsable du Recrutement chez Urbaser, qui a exposé sa vision concernant les nouveaux paramètres sur lesquels se base le Pouvoir Adjudicateur correspondant afin d’évaluer la capacité et la solvabilité des soumissionnaires dans l’attribution de nouveaux contrats.

La journée a également compté avec la participation de M. Antonio de Marcos de la FCC, M. Javier Sigüenza, Secrétaire Général de l’ASEJA et M. José María Hernández de Andrés, Responsable du Secteur Juridique de l’Association qui ont abordé différents aspects de la modification législative.

Enfin, une table ronde s’est ouverte où les assistants ont pu exposer aux intervenants leurs doutes sur les concepts de rentabilité et de rapport qualité-prix.

Urbaser