Trois ans à peine après son ouverture, le Centre d’Innovation Technologique des Déchets “Alfonso Maíllo” (CIAM) s’est consolidé à Urbaser comme l’un des référents mondiaux en matière d’innovation appliquée aux services environnementaux.

Rédaction web, mai 2017

En février 2015, URBASER a inauguré à Saragosse le Centre d’Innovation Technologique des Déchets ” Alfonso Maíllo ” (CIAM), pôle d’excellence de la compagnie en matière d’innovation qui, dès lors, est devenu un référent mondial pour le développement de nouvelles technologies et processus de recyclage et valorisation des déchets municipaux et industriels. Avec un investissement total de six millions d’euros, le Centre a été baptisé sous le nom de Alfonso Maíllo (19xx-19xx) en reconnaissance à la trajectoire professionnelle de l’un des plus grands experts mondiaux en matière de gestion et traitement des déchets. M. Alfonso Maíllo Maíllo a été associé à Urbaser depuis sa création, et a travaillé plus de 30 ans dans le domaine des déchets municipaux.

Pour une Économíe circulaire.

Le CIAM est situé à l’intérieur du Centre de Traitement des Déchets Urbains de Saragosse (CTRUZ) où il dispose ainsi de matière première et de technologie pour ses recherches Sur les plus de 2 500 mètres carrés qu’il occupe, les étapes critiques du traitement des déchets sont reproduites à l’échelle pilote. Une équipe multidisciplinaire de techniciens en processus thermiques et biologiques réalisent des essais sur solides, liquides et gaz. Ils disposent d’un laboratoire spécifique pour donner forme aux projets de R&D+i qui sont ensuite intégrés dans les services d’Urbaser. Les scientifiques du CIAM s’efforcent tous les jours d’obtenir des matières premières à valeur ajoutée à partir des déchets, et ainsi fermer le cycle de la dite Économie circulaire.

Comment obtenir du gasoil à partir de déchets plastiques ou comment obtenir du biogaz avec des déchets organiques, sont certaines des lignes d’investigation actuelles du CIAM.

Vers le zéro rejet

L’objectif ultime de la compagnie – en ligne avec ce qu’établit la législation internationale – est de parvenir au Zéro Rejet sans traitement préalable. Pour cela, le CIAM recherche de nouveaux modèles de gestion intégrale et durable des déchets municipaux afin de réduire au maximum les rejets et valoriser les sous-produits. Comment obtenir du gasoil à partir de déchets plastiques ou comment obtenir du biogaz avec des déchets organiques, sont certaines des lignes d’investigation actuelles du CIAM. Pour ce cas, Urbaser a breveté un “digesteur” de déchets organiques, unique au monde, facilitant un processus de “digestion anaérobique” afin de transformer les déchets organiques en biogaz.

Le CIAM a été conçu comme une plateforme de démonstration de techniques où s’allient la connaissance et la technologie pour l’amélioration et l’optimisation des processus de gestion des déchets municipaux. La collaboration de la Direction de R&D+i d’URBASER avec les clients, les administrations publiques, les organismes publics de recherche, les centres de recherche, les centres technologiques et les universités, situe le CIAM en un lieu privilégié pour associer différents acteurs, tant publics que privés. Ce modèle de collaboration donne des résultats non seulement techniquement viables mais aussi économiquement rentables.

Urbaser